Homme ou femme, victime d’une personne perverse narcissique, comment retrouver des forces ?


Écrit par Audrey Maleval  

mars 22, 2019

Homme ou femme, victime d’une personne perverse narcissique, comment retrouver des forces ?

La perversion d’un conjoint, d’un parent ou d’un supérieur conduit forcément à une danse toxique, toujours menée par le pervers narcissique.  Cette relation destructrice a pour but de briser la vie de l’autre, souvent lentement et de façon insidieuse. Malgré ce piège généralement perçu comme irrémédiable pour la victime, comment relever la tête progressivement ? Voici 2 étapes essentielles qui favoriseront une mise en action salvatrice.

Quelques mots sur cette pathologie

La perversion narcissique trouve ses origines dans la manipulation. Pour rappel, manipuler autrui signifie « amener sournoisement quelqu’un à tel ou tel comportement, le diriger à sa guise ». Sans trop faire de généralités, il est très probable que nous ayons, chacun d’entre nous, déjà usé, même de manière inconsciente, de techniques pour que l’autre agisse comme on le souhaitait. Je sous-entend que chaque être humain a les moyens de manœuvrer autrui. Le fait d’arriver continuellement en retard ou de claquer systématiquement la porte lorsqu’on est mécontent correspond à une forme de manipulation.

Il est donc essentiel de bien distinguer un manipulateur du dimanche et une personne véritablement perverse narcissique.

Cette dernière manipule de façon volontaire et consciente ; elle sait qu’elle fait mal et prend plaisir à voir la souffrance de quelqu’un tombé sous son emprise. Ce prédateur agit pour mettre sa proie sous son contrôle et l’attacher grâce à des liens visibles et invisibles. Ce caméléon recherche toujours une victime qui possède des qualités qu’il n’a pas et le lien entre les deux est forcément une rencontre entre deux blessures. La victime interagit avec son bourreau et la relation perdure parce que ces interactions sont possibles et parce que la victime y trouve certains bénéfices…au moins pendant un temps.

La victime peut mettre longtemps avant de s’apercevoir de la prison qui l’entoure ; à son réveil, ses chaines lui paraissent impossibles à enlever (cela peut être un enfant, de l’argent, un place professionnelle rêvée). Devenir le fantôme de sa vie, la dépression voire la tentative de suicide sont les échappatoires régulièrement utilisés par la victime réveillée.Se libérer est possible avec une préparation nécessaire en amont ; comme un entrainement avant de participer à un marathon.

S’avouer à soi-même que l’on est victime d’une personne perverse narcissique

Admettre sa souffrance, c’est se donner les moyens de pouvoir la dépasser. Vous êtes victime donc vous n’avez pas choisi votre bourreau, c’est lui qui vous a choisi…cela veut dire que le pervers narcissique en face de vous se joue de vos manques, faiblesses et failles narcissiques. Votre bourreau a tout fait pour que vous tombiez sous le charme et peu importe votre âge, niveau intellectuel ou socio-culturel.

Pendant des années, vous avez pu osciller entre aveuglement et lucidité et vous convaincre que vous seul étiez coupable. Vous êtes peut-être guidé par votre soif inconsciente ou consciente de sauver votre bourreau et/ou de changer cette réalité. Hélas, la perversion narcissique est un dysfonctionnement structurel qui ne peut se guérir donc vous ne pourrez jamais sauver votre bourreau. Ainsi et même si cette relation est installée depuis Mathusalem, il n’est jamais trop tard pour s’en sortir !

Reconnaître sa situation vis à vis de soi-même est une prise de conscience déterminante. Sans elle, sortir de cet enfer sera impossible. Au mieux, vous continuerez de rassurer votre conscience par des pseudo-agissements ressemblant à des signes d’indépendance mais qui finalement, s’éteindront aussi vite qu’une allumette. Etre manipulé n’est pas une honte et ne pas être dans le déni permettra la remise en cause de ce lien toxique et à terme vous placera sur la voie de la liberté.

Interrogez-vous :

Est-ce que vous menez la vie/la carrière (selon le cadre) que vous aimez ?

Est-ce quelqu’un d’autre qui mène votre vie / votre carrière ?

Est-ce que vous agissez comme vous l’entendez ?

Est-ce que quelqu’un agit à votre place ?

Êtes-vous autonome dans vos pensées, émotions et actions ?

Est-ce que quelqu’un d’autre pense, ressent et agit pour vous ?

Accepter la situation telle qu’elle est, c’est s’autoriser enfin à en sortir, mettre de la distance pour pouvoir faire de nouveaux choix par la suite.

Changer sa manière de communiquer avec son bourreau

Après avoir reconnu que vous ressemblez à une marionnette et que cette domination vous a, au fur et à mesure, affaibli, il est nécessaire de vous reconstruire et de muscler votre estime et votre confiance. Or récupérer ses forces peut demander un peu de temps et pendant cette « période de musculation », il est primordial de ne pas laisser votre bourreau vous détruire un peu plus. En même temps, vous n’avez pas encore l’énergie pour vous éloigner donc vous allez devoir faire semblant et pratiquer la contre-manipulation.

Vous devez vous interdire de communiquer de manière normale auprès de votre bourreau ; employer des phrases courtes, floues sans attaquer, critiquer ou se moquer. L’important sera de montrer à travers vos échanges que vous n’êtes pas blessé émotionnellement et donc que tout glisse. Schématiquement, la personne perverse narcissique ne doit plus avoir prise sur vous. Evidemment, pour y parvenir sur du long terme et avant de réussir à s’éloigner définitivement, un soutien extérieur est capital pour vous écouter et vous encourager.

En général, si vous êtes une victime, votre bourreau vous a éloignée de vos proches pour vous isoler complètement et vous mettre à sa merci. Forcez-vous à reprendre contact avec une voire deux personnes de confiance, conscients de la situation, à votre écoute de façon sincère sans être dans le jugement à votre égard. L’épaule amicale vous évitera de faire machine arrière et vous boostera pour mettre en place les prochaines étapes indispensables à l’élimination de cette dépendance nocive.  Il est probable que vous éprouviez une confusion mentale et un bouleversement émotionnel : ne vous privez pas de l’aide d’un psychothérapeute averti pour votre réparation et aussi d’un coach, sensibilisé à cette problématique, pour découvrir vos richesses intérieures, réussir à mettre de la distance et décider des couleurs de la suite.

A retenir

• la perversion narcissique est une maladie incurable

• la personne perverse narcissique manipule de façon volontaire et consciente

• la personne perverse narcissique prend plaisir et se nourrit de la souffrance de sa victime tombée sous son emprise

• il est possible de se sortir des griffes de son bourreau- prendre conscience de son statut de victime est la première étape indispensable

• changer sa façon de communiquer auprès de son bourreau est ensuite nécessaire

• muscler son estime et sa confiance vont vous permettre d’assurer votre libération

• rechercher un soutien amical sincère renforcera votre succès


Mon cadeau – Love Your Sleep

Retrouvez un sommeil réparateur en 10 jours !

• Embarquer naturellement le train du sommeil

• Retrouver des nuits paisibles de façon durable 

• Augmenter ainsi votre fertilité professionnelle ET personnelle

Mon cadeau – Love Your Sleep

Retrouvez un sommeil réparateur en 10 jours !

• Embarquer naturellement le train du sommeil

• Retrouver des nuits paisibles de façon durable 

• Augmenter ainsi votre fertilité professionnelle ET personnelle